Alaska, 1 mois plus tard.

Dur retour en France après 3 mois de rêve en Alaska..

J’y ai rencontré des gens extraordinaires, appris des tas de choses et vu des paysages magnifiques, alors forcement, revenir au Touvet city, c’est pas vraiment l’éclate.

Alaska

J’ai passé tout mon été à ARLA Ranch (Anchor River Llama & Alpaca), un endroit génial où je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Entre la traite des chèvres, les baignades dans l’océan, le nourrissage des lamas, cochons, alpagas, poules, chevaux, yacks…. le filage de la laine, la découverte de la culture américaine, une semaine de camping sauvage dans le nord de l’Alaska… et tous les moments passés avec les autres wwoofers, le temps est passé vite. Trop vite.

Alaskaa

Je reviens avec des images pleins la tête, mais ça parait fade par rapport à ce que j’ai pu vivre.. Bon, je vais pas me plaindre, j’ai passé le meilleur été de ma vie et je peux maintenant aller visiter des amis aux 4 coins du monde ! :) J’ai hâte de repartir à l’aventure (l’été prochain..?)

Voila le lien de l’album où j’ai mis des photos de mon séjour, ça donne un aperçu de mon été :

flickr-logo1

Alaska J-bientôt

J-15 avant mon départ en ALASKA !

Pour ceux qui n’ont pas suivi, je pars passer 3 mois au bout du monde cet été ! L’Alaska, l’état Américain que personne ne sait placer sur une carte, où je rêve depuis toute petite de construire une cabane en rondin au bord d’une rivière, avec mes chiens de traineau, en vivant de pêche et de cueillette … Hum

Pour y aller, je pars de Genève, j’ai une 20aine d’heure d’avion je fais escale à Chicago puis Seattle et je me mange un décalage horaire de 10h, autant dire que je vais être super fraiche en arrivant la bas..!

Plane allerJ’atterris à Anchorage (plus grande ville d’Alaska), j’y reste quelques jours le temps de visiter puis je pars à 222 miles (eheh) au sud, direction Homer. C’est à Homer que je vais rester 3 mois, logée chez …Mme Simpson. Ce voyage ressemble à une énorme blague.alaska-mapMme Simpson a un ranch de lama et d’alpaga, qui sont élevés pour la laine, et c’est chez elle que je vais travailler en échange d’être nourrie et logée. À la fin du voyage je voudrais monter en mode sac à dos au niveau de Fairbanks, une ville où on peut voir des aurores boréales !

Les jours défilent à toute vitesse, surement parce que j’ai une montagne de choses à faire avant mon départ (par exemple faire les dessins pour mon jury de fin d’année…) et plus les jours passent plus j’ai l’impression que j’aurais jamais le temps de tout faire ..

Mais je tiens plus en place, vivement le 21.